L’écurie Gérald-Motos nous offrira encore une superbe expo et démo de modèles exceptionnels (bientôt détaillée) sur la piste de Dijon-Prenois. Motos de Grand Prix ou d’endurance, bêtes de course aux multiples palmarès, les engins présents dans son box seront une nouvelle fois incontournables à admirer.

En photo, des exemples de bolides déjà présents sur le bitume du circuit :
– N° 03 : la Yamaha 750 TZ avec laquelle Patrick Pons a été champion du monde 1979 et a gagné Daytona en 1980.
– N°   2 : l’Aermacchi 250 usine (7e construite) utilisée par Renzo Pasolini, d’août à la fin de l’année, pour devenir vice-champion du monde 1972. Elle sera revendue ensuite à l’importateur français qui fera courir Michel Rougerie afin de devenir en 1973 champion de France et 5e au championnat du monde.
– N° 1 : une des Yamaha 500 0W53 usine pilotée par Kenny Roberts en 1981. Elle sera pilotée en 1982 par Boet Van Dulmen.
– N° 34 : une des 3 Suzuki 1000 AMA superbike usine 1980 construites pour Greame Crozby et Wes Cooley (championnat américain).
– N° 05 : la Kawasaki 750 H2R usine (modèle 1972) ex-Christian Léon 1973.
– N° 7 : une des 2 Suzuki 750 TR usine Héron/GB 1975 ex-Barry Sheene.
– N° 7 (au fond) : la Yamaha 125 TZ 1994 ex-Fred Petit (championnat du monde).