Un titre de champion du monde en 750 cm3.

Ce pilote américain a commencé sa carrière dans le Continental Circus après avoir fait ses armes dans des courses de dirt-track. En 1971, il est vice-champion du Canada en 250 et 350 cm3. Rapidement, le jeune champion est invité sur des circuits européens prestigieux : Imola et Paul-Ricard, en 1975, où il impose son talent face à Agostini, Duhamel, Cecotto ou Pons. En 1977, Il est le premier pilote américain à décrocher un titre de champion du monde de vitesse catégorie 750 cm3 devant Christian Sarron, en totalisant 131 points contre 55 pour le Français. Pilote exceptionnel dans les grandes courbes, il a réussi à faire trembler Kenny « King » Roberts aux 200 miles d’Imola cette même année. Sur l’ensemble de la saison, Steve Baker est de loin le meilleur pilote du monde en grosse cylindrée. Mais entre Agostini, auréolé de nombreux titres, et Barry Sheene, toujours très spectaculaire, l’Américain au style sobre est quasi inexistant. Cette injustice le poursuivra jusqu’à la fin de sa trop courte carrière à laquelle il met un terme suite à une chute assez grave au Japon, en 1978. Dommage, car face à un Roberts ou un Sheene, il aurait pu certainement tirer son épingle du jeu et remporter le titre. C’est avec plaisir que les Coupes Moto Légende accueilleront, à nouveau, ce champion dont l’humour et la gentillesse n’ont d’égal que sa discrétion.