Champion du monde 350 cm³ en 1975, et 750 cm³ en 1978. Il est le plus jeune pilote titré en 350 cm³.

De son vrai prénom Alberto, Johnny Cecotto est né le 25 janvier 1956 à Caracas au Venezuela. Agé seulement de 15 ans il se voit offrir une 750 Honda par son père, lui même champion national de vitesse en catégorie 500. en 1972, l'année suivante, c'est sur une 750 Kawasaki qu'il participe à ses premières courses. Dés 1973, il court avec le soutien de l'importateur Yamaha local, Andres Ippolito. Mais cet homme est bien plus qu'un importateur, c'est une homme important à la FIM et aussi un homme influent chez Yamaha où il a ses entrées partout, y compris au service course. En 1974, il devient donc champion du Venezuela et d'Amérique latine en remportant les 18 courses auxquelles il participe.
En 1975, Johnny Cecotto prend part aux championnats du Monde 350 et 250 sur des Yamaha de l'importateur vénézuélien. Le grand Prix de France ouvre la saison au Castelet et le grand AGO se fait taxer par un nouveau venu en 350... C'est la bombe du Grand Prix de France 1975 ! Ce jeune vénézuélien alors agé de 19 ans réalise un doublé incroyable en 250 et 350. Une semaine plus tard, Johnny Cecotto récidive en remportant en 750, les 500 miles d'Imola.
Vainqueur de 4 grands prix sur 10, il remporte le titre de Champion du Monde devant le maître Agostini. Il est ainsi le plus jeune pilote titré en 350.
Cecotto devient une star, peut-être même la première star motocycliste moderne... le public s'enflamme, les filles accourent, les sponsors, les dollars et les belles voitures.
En 1978, sur la Yamaha YZR750 OW31 usine, surpuissante et parfaitement adaptée à son pilotage il connaît plus de réussite qu'en 1976 et obtient son second titre de champion dans le championnat Formule 750.

Suivront quelques années en dents de scie, puis en 1981, le pilote décide de passer de 2 à 4 roues et se retrouve dès 1983 en Formule 1 aux côtés du grand Ayrton Senna.

(Crédit photo Yamaha Motor France)