Pour le plaisir

Dijon, 21 mai. 8h, la journée s'annonce prometteuse. Sur le parking, les motos luisent sous le soleil. Les premiers arrivants se pressent devant l'entrée. Tout d'orange vêtus, les gars de l'organisation courent, les talkies-walkies grésillent. C'est parti. Doucement les caisses déversent le flot de visiteurs, flot qui sera continu pendant les 3 heures qui suivent. Sur le paddock, les exposants s'affairent, ils présentent leurs plus belles bécanes - ou sides -, celles qui prendront la piste dans l'une des 21 séances de roulage de la journée. Côté box, les moteurs chauffent. Les pilotes et leur staff s'activent. Ils opèrent les derniers réglages. Les premières bêtes, qui entreront dans l'arène à 8h30, se rassemblent dans la pré-grille. Après le passage du safety-car qui s'est assuré de la totale sécurité de la piste, la série I s'élance. Et ainsi tout au long de la matinée, les séries s'enchaînent avec, en point d'orgue, les A et B où l'on retrouve les champions du monde et pilotes de Grands Prix.
Un peu plus loin, les motos slaloment entre les visiteurs au milieu des allées de l'espace club où de belles surprises attendent les amateurs. Au Club Motobécane, on retrouve les LT3 Coupe sagement alignées avant qu'elles ne se "lâchent" sur la piste. Les quelque 90 clubs sont installés dans les espaces boisés où les discussions vont bon train alimentées des souvenirs, anecdotes et conseils avisés. On pousse jusqu'au village marchands, le coin des affaires. Entre les stands des professionnels et les étals regorgeant de pièces, se nichent quelques belles bécanes qui attendent sagement de changer de propriétaires pour de nouvelles aventures.
Allez on repasse sous le tunnel pour bifurquer vers le circuit des petites cylindrées, une des nouveautés de cette édition 2016. Depuis 14h, les séries s'enchaînent, parmi lesquelles celles dédiées aux motos de Challenge Honda. Pilotes et spectateurs sont ravis, certains s'offrent une petite holà pour saluer un copain en piste. Tout près, se tient le barnum où sont exposés les deux-roues qui seront mis aux enchères à partir de 19h. Cette vente est la seconde nouveauté de cette année placée sous le signe de l'évolution.
Il est plus de 18h, le temps passe vite en agréable compagnie. Un dernier passage devant la tente où sont immortalisés les participants du Concours de look, un petit arrêt à la Boutique du Collectionneur, souvenir de cette belle journée oblige avant de retourner à son véhicule. Reste plus qu'à retrouver sa moto ou sa voiture au milieu des milliers sagement stationnées sur les parking. La fatigue se fait sentir mais le plaisir n'est pas feint !

6 réponses

  1. 4 of us rode to Dijon from England for our first visit . Making a long weekend of it. Arriving on Friday evening and staying in Dijon. Then spending Saturday & Sunday at the track. We returned via Tours having had a terrific weekend. Hope to return next year
  2. Super week end, belles becanes souvent mythiques bonne ambiance entre passionnés petit bémol , le prix prohibitif de la restauration et des boissons; 2€ un café; 3,50€ un demi de biere et 9,50€ un sandwich merguez frites ( merguez est au singulier et ce n'est pas une faute de frappe) l'an prochain , je ferais comme beaucoup, j'emmenerai tout de chez moi; les collectionneurs ne sont pas des vaches a lait
  3. Superbe premier roulage samedi matin en catégorie I. Dimanche matin, l'excès de zèle d'un ou peu-être plusieurs commissaires techniques a été déplaisant. J'avais heureusement pris mes dispositions et ai pu attacher mes béquilles avec des colliers rilsan que j'avais dans ma poche, la moto posée contre une camionnette. D'autres participants étaient contraints de rentrer à leur base. Merci également au commissaire technique qui vendredi, m'a collé un scotch américain visqueux et filandreux sur mon feu arrière en plastique. J'ai cru avoir lu dans une publication spécialisée, Moto-Légende peut-être ou LVM, que les cabochons en plastique ne nécessitaient pas ce genre de précaution. En tout-cas, après avoir utilisé beaucoup d'huile de coude et un demi litre d'alcool à brûler, j'ai réussi à enlever l'adhésif et sa mélasse.
  4. Bonjour Super week'end arrive jeudi ,des rencontres toujours sympatiques,belles seances de mecaniques pour nos motos capricieuses.series sur piste avec frissons garanties.merci a tous les organisateurs. Manque des annimations. Deja en preparation pour 2017 pour un pied de nez a Hidalgo Pascal
  5. Bonjour , super journée... Chaud , fatigué mais heureux... plein les yeux , les oreilles , et des rencontres très agréables entre passionnés. Effectivement j'ai eu du mal à retrouver ma moto du coup j'ai vu de très belle machines sur le parking visiteurs. Le retour (260kms) samedi soir tard a été laborieux mais mon vieux "flat" a été merveilleux de compassion... vivement l'année prochaine mais arrivée sur Dijon vendredi soir et départ lundi matin par le chemin touristique... l'avantage de la retraite ;) Continuons à vivre cette passion et bonne route . Marc
  6. Nom
    Super journée que ce samedi chaud , fatigué mais... heureux et en effet pas facile de retrouver ma moto . Les 260 kms du retour ont été laborieux maismon vieux "flat" m'a ramené à bon port . Vivement l'année prochaine ... mais sur deux jours . Marc de Metz

Répondre à Nom