Parilla 250 monoalbero et NSU 250 Sportmax

Voici le quatrième épisode de la saga des motos d’Hockenheim qui seront en piste aux Coupes Moto Légende le 30 et 31 mai 2015, saga que vous pouvez retrouver détaillée et illustrée dans La Vie de la Moto.

250 Parilla monoalbero Competizione 1948. En 1946, Giovanni Parrilla achète une Norton à ACT qu’il démonte entièrement, remonte avec soin, règle minutieusement et revend aussitôt. Le travail est si bien fait que cette Norton remporte la première course à laquelle elle participe : cela va susciter la naissance de la première moto Parilla. C’est cette 250 bialbero qui fera la notoriété de la jeune marque, en permettant au pilote allemand Hermann Gablenz, un vétéran de 37 ans, de devenir Champion d’Allemagne en 1950 et vice-champion en 1951.

IMG_1655b

250 NSU Sportmax 1955. Après une première saison de rodage en 1952, NSU remporte très largement les titres mondiaux des catégories 125 et 250 en 1953 et 1954. En parallèle, en 1953, la firme extrapole une version “compé-client”, la future Sportmax. Mais quoique la Sportmax ait été construite et mise au point avec beaucoup de soin, NSU n’imaginait certainement pas, début 1955, qu’elle allait conquérir le titre mondial de l’année, aux mains du vétéran Herman-Paul Müller, 45 ans ! (article complet dans LVM n° 838)

NSU Sport Max003

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire