Les potins du paddock

Notre correspondant, Michel Leurette, nous gratifie chaque année des potins en direct des  paddocks des Coupes Moto Légende.  Il recueille les confidences et les souvenirs des pilotes, des mécaniciens, des préparateurs... Le triple champion du monde, Freddie Spencer lui a confié un secret.

Le secret de Freddie
Freddie Spencer avoue s'être amusé comme un gamin tout le long du week-end avec ses ex-adversaires. Il a su rester un gamin émerveillé, heureux de sa carrière : «Mes succès rapides dès mon arrivée en Europe s'expliquent facilement : mon père m'a mis sur une moto à l'âge de quatre ans. Je m'entraînais en grass et dirt track plus de quatre heures chaque jour et je courais tous les week-ends. J'ai emmagasiné une telle expérience de glisse et de course que je n'ai pas vraiment de mérite». Si c'est lui qui le dit !
(Retrouvez d'autres “Bruits de paddocks”, compte rendu complet des Coupes dans le LVM 842 du 11 juin)

1 réponse

  1. Fast Freddie...quel panache dans cette année 1985!! Je t'ai rencontré alors que je faisais partie de l'assistance du regrété Marco Gentille... Que du bonheur de voor ces photos Merci Olivier

Répondre à Olivier Benz