Les motos du musée d’Hockenheim, 2e épisode

Un bel échantillon de machines méconnues ou mal connues en France sera présent sur le circuit de Dijon-Prenois, les 30 et 31 mai, sous la bannière du musée d’Hockenheim.

 

Voici le second épisode de la saga des motos d’Hockenheim qui seront en piste aux Coupes Moto Légende, saga que vous pouvez retrouver détaillée et illustrée dans La Vie de la Moto.

La marque Megola est la contraction des deux premières lettres des patronymes de ses géniteurs : Meixner Hans, le financier ; Gockerell Fritz, le concepteur ; Landgraf, le constructeur. La Megola que l’on verra sur la piste de Dijon-Prenois est une version Touring, avec siège-fauteuil. C’est la deuxième création de Cockerell.

Megola Touring

L’Enfield 500 Fury de 1959 est une des moins connues, car elle n’a été produite qu’en petit nombre destiné au marché américain. Elle fut commercialisée en version routière (grand guidon relevé, silencieux et éclairage électrique) ou piste (déshabillée) et demeure rare en Europe. (article complet dans LVM n° 835)

 

Enfield 500 Fury

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire